≡ Navigation

Partager sur :

0 commentaire

26février

Formation Accueil des enfants handicapés

Mercredi dernier, 15 membres de l’équipe de Cœur et Conscience ont validé leur formation sur l’accueil des enfants handicapés à l’issue d’une soutenance durant laquelle ils ont présenté leurs études de cas sur le terrain. Chacun d’entre eux recevra un certificat d’aptitude lors d’une cérémonie officielle prévue le 2 mars à la Mairie de Diego-Suarez.


Un mélange de stress et d’extrême concentration planait dans les bureaux de Cœur et Conscience en ce mercredi matin. 15 personnes de l’équipe, tous services confondus, passaient leur soutenance après une formation sur l’accueil des enfants handicapés dispensée par l’Association des Handicapés de Diego-Suarez en décembre dernier.

 

Répartis en 5 groupes, ils ont travaillé collectivement sur deux études de cas dont ils ont présenté le compte-rendu devant un jury de professionnels composé de :
- M. Ulrich Rakotonirina, Chef de Service chargé des personnes âgées et personnes handicapées auprès de la Direction Régionale de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion des Femmes (DRPPSPF)
- Mme Hasna Soariziky, coordinatrice chez Handicap International
- M. Jean Bosco Zafilaza, président de l’Espace de Concertation des Personnes Handicapées
- Mme Marie Ardine Nirinarimanana, Directrice des Affaires Sociales auprès de la Commune Urbaine de Diego-Suarez
- Mme Pauline Bezafy, Professeur à l’Université d’Antsiranana préparant une thèse sur le handicap

 

Selon le dernier rapport de l’OMS et la Banque Mondiale, plus d’un milliard de personnes dans le monde souffriraient de handicap. Elles seraient entre 11 et 28% dans la ville de Diego-Suarez selon une enquête d’Handicap International réalisée en 2011.

 

Considéré comme un châtiment divin, le handicap, qu’il soit physique ou mental, est un sujet tabou à Madagascar. Il entraîne de graves discriminations, au sein des familles et de la société, ainsi que l’impossibilité pour de nombreuses personnes de jouir de leurs droits fondamentaux tels que l’accès à l’éducation, à la santé, à l’emploi etc.
Si la pauvreté peut être l’une des causes du handicap (mauvais suivi pendant la grossesse faute de moyens ou complications lors de l’accouchement), elle est surtout un facteur d’aggravation. C’est pourquoi Cœur et Conscience a sollicité l’expertise de l’association antsiranaise pour former ses équipes. 

 

La formation s’est déroulée en deux temps : une formation théorique de trois jours suivie d’une formation pratique sur le terrain. L’objectif était de permettre aux équipes de pouvoir analyser et diagnostiquer les cas de handicap afin d’assurer une meilleure prise en charge des personnes concernées.

 

Les présentations se sont conclues par un mot d’Amédée Louis-Fernand, président fondateur de Cœur et Conscience, annonçant son souhait de créer très prochainement une cellule dédiée au suivi des enfants handicapés au sein de l’association.



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.