≡ Navigation
JimmiNi

21/10/2017 - 00:52

zdZGUW http://www.FyLitCl7Pf7ojQdDUOLQOuaxTXbj5iNG.com

RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don Devenir adhérent

Partager sur :

0 commentaire

12janvier

Le rôle des pères : aimer, protéger, éduquer

L’objectif du Comité est dans unpremier temps de réunir les pères pour s’exprimer et réfléchir ensemble sur leurs responsabilités en tant que parents. Dans un second temps, des ateliers de formation seront organisés pour offrir aux pères des outils pour les aider dans leur rôle de parent.

Amédée, le Président Fondateur de l’association, animait la rencontre, qui a réuni environ 80 personnes, dont 7 membres bénévoles du comité en création. Il a rappelé les 3 devoirs essentiels de chaque parent, résumés en termes simples et universels : aimer, protéger, éduquer.

Aimer  : l’amour est vital pour les enfants ; il leur permet de s’épanouir et de mieux apprendre. Il est le socle de l’éducation.

Protéger  : l’attention des parents et leur protection sont essentielles pour de prémunir l’enfant des maladies et des accidents.

Eduquer  : les parents sont les premiers éducateurs de l’enfant, et l’éducation passe aussi et surtout par l’exemple donné. 

Les pères qui rejoignent le Comité s’engagent à faire de leur mieux pour assumer ces devoirs et respecter les valeurs qui y sont attachées.

  

 

L’éducation est l’un des plus puissants leviers contre la pauvreté

En racontant l’histoire d’une mère de famille réunionnaise illettrée et victime de violences depuis l’enfance, Amédée a interpelé les pères de familles malgaches. L’exemple de Zina, auteur du livre « Petite mendiante – Chemin Bras canot »- qui a élevé ses enfants et leur a permis d’accéder à une éducation de qualité, malgré les souffrances et l’hostilité qu’elle a affrontée tout au long de sa vie, était un exemple vivant qu’il est possible, grâce à l’éducation et la volonté d’offrir un avenir meilleur à ses enfants, de sortir du cercle de la pauvreté.

Des pères de famille membres du comité ont pris la parole à leur tour pour apporter leur témoignage. Deux d’entre eux ont raconté qu’ils avaient abandonné le « dressage » qu’ils utilisaient auparavant en battant leurs enfants. Les échanges au sein du Comité leur ont fait prendre conscience que la violence n’était pas un choix opportun pour éduquer leurs enfants etqu’il était possible de faire autrement. Ils ont mis en pratique les techniques qui leur ont été transmises lors d’un atelier de formation pour savoir écouter leur enfants et dialoguer avec eux.

Les pères de famille ont témoigné des bienfaits de cette approche pour eux et leurs enfants, et ont expliqué que cette approche non violente permet à chacun d’exprimer son affection, son amour à sa façon. Amédée a souligné à ce sujet que la démarche du Comité n’était pas moralisatrice mais avait pour objectif de permettre aux hommes de réfléchir et s’exprimer sur leurs responsabilités en tant que pères.

Il semble que cette idée fait son chemin dans l’esprit des pères bénévoles du comité - au nombre de 12 à l’issue de la réunion - qui ont maintenant à cœur de la partager avec d’autres pères de familles dans leurs quartiers…



Ajouter un commentaire
  • texte


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.