≡ Navigation

Partager sur :

0 commentaire

1eroctobre

Rencontre avec Romina, nourrice à la MOFA depuis un an

Romina travaille depuis plus d’un an en tant que nourrice au sein de notre centre d’accueil temporaire d’enfants en danger (la MOFA : Maison d’Orientation vers les Familles d’Accueil). Romina, comme nos autres nourrices, est quotidiennement confrontée à des cas d’enfants victimes de graves négligences et maltraitances. Durant le séjour des enfants, ces mamans formées par l’association, sont le repère affectif dont ils ont besoin pour se sentir en sécurité et pour se reconstruire. A travers le portrait de Romina, découvrez ce métier au cœur de l’action de Cœur et Conscience pour la Protection de l’Enfant.

 

 

Habitante de Diego depuis son enfance, Romina vit aujourd’hui seule avec sa fille de 4 ans et demi. Déjà familière du travail de l’association envers les enfants, elle n’a pas hésité à proposer sa candidature lorsqu’elle a entendu parler du poste de nourrice il y a un an maintenant. Mais lorsqu’on lui demande quelle histoire l’a particulièrement touchée, Romina parle toujours du premier nourrisson qu’elle a vu arriver. Il s’agit d’Asna*, petite fille d’un mois dont le cas avait été signalé pour négligence de la part de ses parents. Romina a été très touchée par son état et a eu à cœur de lui apporter toute l’attention et les soins nécessaires pour la réconforter, et l’aider à s’éveiller. Depuis son arrivée, une cinquantaine d’enfants sont passés par la MOFA. 

Les nourrices font partie des premières personnes qui prennent en charge les enfants accueillis. Ce sont leurs soins et leur patience qui permettent aux enfants de se sentir en sécurité et de reprendre confiance en eux et aux autres. Romina a suivi une formation sur la prise en charge spécifique des enfants victimes de maltraitance et fait souvent appel à ce qu’elle a appris. Les enfants accueillis à la MOFA peuvent être impatients de retrouver leur famille, et tous souffrent de profondes carences affectives. Elle sait alors prendre le temps de les écouter et les conseiller pour qu’ils se sentent entourés et entendus.

Grâce à cette formation et à sa rencontre avec les Assistantes Familiales, Romina a observé la continuité et l’efficacité des soins apportés aux enfants de la MOFA dans les Familles d’Accueil. Lors du départ d’un enfant, malgré l’émotion de le voir partir, elle sait qu’il sera bien pris en charge, car elle a confiance dans le réseau formé autour de ces enfants vulnérables.

*Pour des raisons de confidentialités, le prénom de l’enfant a été modifié

 

A l’arrivée d’un enfant à la MOFA, les nourrices se chargent tout d’abord de répondre à ses besoins primaires : manger, prendre une douche, se reposer, être soigné lorsque cela est nécessaire. En période scolaire, les nourrices assurent également le suivi des leçons et des devoirs pour ne pas qu’il y ait de coupure dans la scolarité des enfants.

Les enfants quittent la MOFA après plusieurs jours ou semaines selon les cas, pour intégrer une famille d’accueil ou retourner dans leur famille d’origine lorsque cela est possible. Le départ est souvent chargé d’émotions, mais c’est un gage d’espoir pour les enfants qui ont reçu à la MOFA tous les soins, l’attention et l’amour qui leur est dû. 

 

A voir sur le même sujet notre vidéo sur la MOFA : http://dai.ly/x1t6ari



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.