≡ Navigation
RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

BALY Juvence Bertrand

09/09/2016 - 13:36

Bonjour Mes Dames, Mademoiselle, Messieurs, J’ai (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don Devenir adhérent

Partager sur :

1 commentaire

3décembre

Saida, une vie transformée grâce au parrainage

Saida est la première enfant parrainée de l’association. C’est avec elle qu’a commencé l’aventure de Cœur et Conscience, quand Amédée l’a rencontrée en 1999, alors qu’elle venait d’être séparée de sa famille et était exploitée, sans espoir et sans aucune perspective d’avenir. 15 ans plus tard, Saida, en visite à la Réunion, témoigne de son histoire devant les caméras de Réunion Première, et sur la scène du Théâtre de St-Gilles, lors du grand concert solidaire ENSAMB.

 

Amédée, président fondateur de Coeur et Conscience et Saida, première enfant parrainée par l’association.

 

Quand Amédée et Saida montent sur la scène le samedi 25 novembre, après la première partie du concert ENSAMB, le TEAT est comble. Un millier de personne se sont rassemblées pour cette grande fête du maloya avec les artistes Isa, Tiloun, Zanmari Baré et Danyel Waro. Un événement musical placé sous le signe de la solidarité. Avec le témoignage des artistes, engagés aux côtés de l’association, de Renée, la Présidente de Cœur et Conscience Réunion, le concert devient un moment intense de partage, de solidarité.

Puis une image s’affiche sur un écran géant, celle d’une enfant au regard empli de désespoir. Le regard de Saida quand elle avait 7 ans. Amédée prend la parole et raconte :

« Quand j’ai croisé le regard de Saida, qui exprimait une immense détresse et l’absence d’espoir, j’avais deux possibilités : ou je détournais mon regard, ou je changeais le sien  ».

Une jeune femme au sourire éclatant monte sur scène, devant le public attentif et silencieux. Saida a 22 ans. Elle raconte avec ses mots son parcours, depuis son abandon, jusqu’au travail au sein de l’association aujourd’hui, et le rôle dont elle se sent investi.

Le public applaudit, sous le coup de l’émotion. La présence de Saida est la preuve la plus convaincante du travail réalisé par l’association. Parrainer un enfant peut transformer son existence, l’exemple de Saida le prouve, c’est une évidence.

 

L’histoire de Saida commence comme celle de beaucoup d’enfants malgaches. Née dans une famille de 9 enfants, elle vit dans un village reculé en brousse avec ses parents cultivateurs quand son destin bascule à l’âge de 7 ans. Le manque de moyens, la difficulté des conditions de vie poussent ses parents à confier la garde de leur enfant à un parent éloigné qui n’a nullement l’intention de l’envoyer à l’école. L’avenir de Saïda est désormais d’effectuer toutes les taches ménagères de la famille de 6h du matin jusqu’à 22 heures. Déracinée, et se sentant abandonnée, Saida perd totalement confiance. La rencontre avec Amédée marque un tournant dans sa vie. Amédée décide de l’aider, il prend soin de sa santé, lui témoigne de l’affection, et lui permet d’être scolarisée. Il faudra plusieurs années à Saida pour reconstruire cette confiance perdue. Le temps aussi pour Amédée de comprendre les conditions de vie, les coutumes, les difficultés et les espoirs du peuple malgache, lors de ses voyages à Madagascar, avant de créer Cœur et Conscience.

 

Depuis la création de Cœur et Conscience en 2006, à Paris et à Madagascar, puis de l’antenne réunionnaise en 2007, ce sont 750 enfants et plus de 4000 familles qui ont bénéficié de l’aide de l’association. A travers l’histoire de Saida, c’est toute l’importance du travail réalisé par l’ONG qui est mis en lumière, comme le montre le reportage réalisé par Réunion Première et diffusé au journal télévisé auquel Amédée était invité la veille du concert ENSAMB. Et pour les artistes, les parrains, et tous les amis de l’association, c’est à la fois une preuve et un appel à agir. Comme le rappelle Amédée : « Chacun de nous a le pouvoir de changer le monde, et d’aider les enfants à rendre ce monde meilleur.  » C’est la mission que poursuit Cœur et Conscience avec toujours plus de conviction et de détermination, pour que l’histoire de Saida devienne celle de nombreux enfants.

 

Découvrez l’interview de Saida pour le journal TV Réunion Première : 


JT Réunion premiere - Portrait de Saida... par coeuretconscience



Ajouter un commentaire
  • texte

Commentaires

Abou Baker soifardine

20/01/2016 - 10:12

Bonjour
J’ai salut les efforts de l’association l’association coeur et conscience et je donne beaucoup des courages a Saïda, je découvre une jeune femme courageuse et formidable


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.