≡ Navigation

Partager sur :

0 commentaire

2avril

Sylvana, 18 ans : « La fac, c’est le lycée en mieux ! »

Le lycée, c’est fini ! Sylvana, 18 ans, a réussi à décrocher son baccalauréat en novembre dernier. L’année ne fut pas évidente pour cette élève pourtant studieuse et consciencieuse dont le rêve aujourd’hui est de travailler dans le domaine de la protection de l’environnement.

 

Sylvana est grandement soulagée d’en avoir fini avec cette laborieuse année de terminale scientifique. Bien qu’elle ait adoré ses années lycée, la jeune fille est ravie d’y avoir mis un terme en obtenant son baccalauréat. « L’année a été compliquée. J’ai trouvé que les cours étaient difficiles surtout en mathématiques et en physique » raconte-t-elle. Heureusement, elle a pu compenser avec la SVT, sa matière préférée. « J’aime étudier la nature et le corps humain ». Elle l’a prouvé en récoltant entre 12 et 14 de moyenne tout au long de l’année.

 

Une solide préparation

 

Avec une moyenne générale avoisinant les 9-10 sur 20, Sylvana a souhaité mettre toutes les chances de son côté pour décrocher son diplôme. « Je faisais mes devoirs le matin et je révisais tous les soirs » explique-t-elle. Son programme de révisions était bien rôdé : 2h30 le mercredi après-midi, 3h le samedi matin et 2h30 le dimanche après-midi du mois de juin jusqu’au mois d’août. Sans compter les révisions collectives avec ses camarades de classe.

 

Malgré cette préparation exigeante, le stress était à son comble le jour J. « Je ne me sentais pas bien. J’avais l’impression de ne pas être assez préparée » se souvient Sylvana. Le stress s’est envolé une fois les tests posés sur la table. « Je me suis concentrée et j’ai pu constater que les examens avaient l’air plus faciles que pendant le bac blanc ».

 

A la fin de sa semaine d’épreuves, Sylvana n’imaginait pourtant pas avoir son bac. « Je pensais avoir raté les matières scientifiques car je n’ai pas eu le temps de les finir ». La jeune bachelière a finalement décroché son bac avec 10 de moyenne grâce aux matières littéraires et notamment le français dans lequel elle excelle. 

 

Rendre fier tout le monde

 

L’annonce des résultats ne fut pas sans émotion. « Ma grand-mère a pleuré et moi aussi » confie-t-elle avec la satisfaction de l’avoir rendue si fière.

 

Sylvana est parrainée depuis 10 ans par un couple de français. « Je les aime de tout mon cœur » souligne la jeune fille. Elle entend leur faire honneur en réussissant ses études. « Je travaille de toutes mes forces pour réaliser mes rêves et rendre fiers mes parents, ma grand-mère, mes parrains, l’association... » Pour cela, Sylvana s’astreint à une certaine discipline. « Je fais beaucoup de sacrifices. Je ne sors pas pour rester concentrée sur mes études » complète-t-elle.

 

 

Ses études, elle les envisage dans l’agronomie afin de réaliser son rêve de travailler dans la protection de l’environnement. Amoureuse de la nature, elle aspire plus particulièrement à mettre ses compétences au service de la préservation des forêts. Le rythme de l’université ne l’effraie pas. « Ca ne m’a jamais fait peur. J’étais impatiente d’y aller. Pour moi la fac, c’est comme le collège ou le lycée mais en mieux ! ».



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.