≡ Navigation

Ils ont peu mais sont unis et solidaires...

Pour la deuxième fois, nous avons eu la chance de pouvoir nous rendre à Diego et de rencontrer de nouveau Tino et sa famille, qui lors de notre première rencontre nous avait beaucoup émus.

Patricia, Jean-Marie et la famille de Tino

Nous avons pu voir comment cette maman courageuse suivait et s’impliquait dans l’éducation et le suivi scolaire de son fils Tino.

C’est avec beaucoup d’application qu’il nous avait montré comment il savait compter sur son ardoise et ses petits doigts agiles traçaient de beaux chiffres malgré le petit bout de craie minuscule.

C’est donc avec beaucoup d’émotion que nous avons retrouvé après six mois d’absence la famille au complet. Tino et sa sœur avaient bien grandi, ils étaient souriants et plus confiants pour cette deuxième rencontre.

Nous avions eu l’idée d’apporter un panier garni un peu festif (fruits, légumes frais, viandes, œufs, gâteaux … ) pour améliorer le quotidien de cette famille et nous avons eu une excellente idée, car la famille rencontre des difficultés. La maman ayant perdu son travail complémentaire, ses revenus sont peu conséquents.

Remise du panier garni apporté par les parrain et marraine : des denrées fraîches et savoureuses qui permettront à la famille de se nourrir convenablement pendant plusieurs jours

Malgré ces problèmes matériels les enfants sont souriants et ont à cœur de réussir dans leur scolarité.

Nous espérons que l’association pourra, grâce à son sérieux, que nous avons pu constater à plusieurs reprises, aider la maman de Tino dans la recherche d’un revenu complémentaire afin d’améliorer le quotidien de la famille entière.

Tino est un enfant attachant qui nous surprend à chaque visite par son intuition et sa capacité de déduction (nous lui avions apporté des Lego), nous avons passé un agréable moment à faire des constructions.

Atelier Lego : un joli moment de complicité entre Patricia et son filleul

Nous avons été touchés par les liens familiaux qui unissent cette famille : le grand frère qui prend soin de tous et qui passe son bac cette année et la maman qui s’implique dans l’éducation de ses trois enfants.

Ils ont peu mais ils sont unis et solidaires, cela nous donne une leçon de vie.

 

Patricia et Jean-Marie, marraine et parrain de Tino et Petsy.



Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.