≡ Navigation

La population malgache est si démunie et pourtant si digne !

Diego Suarez, novembre 2013

Poussé par la curiosité, Mr Vieu, son épouse et leur fille aînée se sont envolés pour Madagascar en novembre 2013 à la rencontre de leur filleul Léonardo. Durant son voyage, notre parrain a été marqué par la découverte d’une population extrêmement pauvre mais très digne, et par sa rencontre complice avec leur filleul Léonardo. C’est avec enthousiasme qu’il nous raconte son aventure à la rencontre de l’autre.

Je n’avais jusqu’alors qu’une connaissance superficielle de Madagascar et ne savait de Cœur et Conscience que ce que m’en disait mon épouse Marie-Hélène, qui est la marraine, depuis plusieurs années déjà, de Léonardo auquel elle avait rendu visite en Novembre 2010.

 

En novembre 2013, j’ai accepté par curiosité de l’accompagner dans cette grande île avec ma fille aînée, pour aller à la rencontre de l’association, de son jeune filleul et de la famille de ce dernier, durant un périple dans le nord de « l’île rouge ».

Ce fut pour moi une totale surprise de découvrir une population Malgache aussi pauvre et démunie, au point de me sentir parfois mal a l’aise, parmi ces gens au comportement digne et respectueux pour la plupart d’entre eux, malgré des conditions de vie dans le dénuement.

 

Aussi, la découverte de « Cœur et Conscience » fut pour moi une totale et très heureuse surprise tout au long de la visite effectuée dans cette oasis de quiétude et sérénité…

Accueil aimable et chaleureux lors de la découverte des locaux et du personnel de cet établissement, d’une propreté exemplaire, à la sécurité assurée par une garde souriante mais vigilante. Les secrétariats et les locaux consacrés aux soins médicaux et dentaires, m’ont surpris par la qualité des services déployés envers les enfants.

 

Plus tard, une visite privée auprès de la maman de Léonardo nous a permis d’être accueillis avec cordialité, malgré l’extrême simplicité de sa demeure d’une parfaite propreté malgré des conditions de vie précaires.

Le lendemain, nous avons pu profiter d’une sortie en famille avec Léonardo et son frère aîné Abdoul, accompagnés d’une intervenante sociale de l’association. Sortie qui a constitué pour moi une heureuse surprise car :

Les deux frères ont eu, tout au long de notre réciproque découverte, un comportement exemplaire, touten retenue de leur part et cependant empreint de joyeuse cordialité malgré le relatif obstacle de la langue.

Leur compréhensible timidité devant l’inconnu que j’étais pour eux, ne m’a pas empêché de constater leur parfaite politesse, la bonne éducation qui leur était enseignée par leur maman, ainsi que leur bon niveau de vocabulaire dans notre langue et les efforts qu’ils déployaient pour essayer de dialoguer avec nous.

 

 

 

Les divers objets de première nécessité, de loisirs, et éducatifs que nous leur avions apportés ont été reçus avec un évident plaisir par cette famille. Mais ils ne constituent qu’un petit complément au regard des indispensables colis alimentaires que mon épouse leur fait ponctuellement parvenir par l’intermédiaire de l’association.    

 

Je ne saurais donc trop recommander aux personnes qui le peuvent, de prendre contact avec Cœur et Conscience, dans le but de parrainer un ou plusieurs enfants qu’elle soutient : plus qu’une action humanitaire, il s’agira d’une véritable main tendue à un organisme et à des gamins qui constituent l’avenir de cette terre où la présence française reste encore assez perceptible.



Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.