≡ Navigation

Protection de l’Enfant

Lutter pour le respect des droits des enfants à Madagascar

Le droit des enfants menacé à Madagascar

Depuis 1991, Madagascar est signataire de la convention Internationale relative aux Droits de l’enfant.

Pourtant, selon la dernière étude menée par l’Unicef* :

  • 30% des enfants malgaches sont victimes de violence.
  • 1 873 000 enfants âgés entre 5 et 17 ans sont économiquement actifs dont 28% sont astreints à un travail dangereux (exploitation sexuelle, travail dans les carrières de pierre…).

En outre, depuis la crise politique de 2009, les facteurs propices à l’augmentation de la violence et à la maltraitance des enfants se développent. A Diego Suarez, où intervient Coeur et Conscience, le dispositif d’accueil pour les enfants en danger est très insuffisant. 

*Source : étude UNICEF 2011

 

Actions menées par Cœur et Conscience pour la protection de l’enfance  

 

I. Création d’une Maison d’Orientation vers les Familles d’Accueil (MOFA)

En 2010, Cœur et Conscience a ouvert une Maison d’Orientation vers les Familles d’Accueil (MOFA) pour prendre en charge temporairement les enfants signalés en danger. Grâce à une équipe de professionnels : psychologue, intervenants sociaux et nourrices, les enfants y reçoivent soins, protection et suivi nutritionnel, médical, psychosocial et scolaire, avant d’être réintégrés dans leur famille (lorsque cela est envisageable) ou dans une famille d’accueil le temps que soit menée une enquête sociale.

 

II. Développement d’un réseau de Famille d’accueil

Depuis 2011, dans le cadre de notre programme de Protection de l’enfance, nous développons et formons un réseau de familles d’accueil, en collaboration avec la Direction Régionale de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme et l’UNICEF.

Une famille d’accueil prend en charge temporairement un ou plusieurs enfants mineurs en situation vulnérable. La famille d’accueil est composée d’une Assistante familiale et des autres membres de sa famille qui vivent sous le même toit. L’Assistante familiale reçoit une formation spécifique pour l’accueil des enfants souffrant de maltraitances. La FA (famille d’accueil) n’est pas une famille d’adoption. Le rôle de la FA est de s’occuper de l’enfant et de lui donner de l’amour avant qu’il puisse réintégrer sa famille d’origine ou élargie.

 

III. Election d’un Comité de Représentants des enfants

En 2014, une vingtaine d’enfants âgés de 12 à 17 ans, élus dans les quartiers où intervient Coeur et Conscience, s’est réunie à Joffreville pour lancer le comité des Représentants des Enfants (CRE). Ce comité a pour but de promouvoir et protéger leurs droits. Les enfants, accompagnés par notre équipe, sont très investis dans leurs missions. Ensemble, ils réfléchissent à leurs droits et leur implication dans leur quotidien et organisent des opérations de sensibilisations auprès des enfants de leur entourage (quartiers, écoles…). 

 

 

Partenaires : 

- UNICEF

- Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme

- Les membres du Réseau de la Protection de l’Enfant à Diego Suarez



Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.