≡ Navigation
mbang sylviane

18/08/2017 - 04:18

bonjour je suis presidente de l ;association des femmes (...)

RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don
Fonds Santé Nutrition : des vies sauvées grâce à vous !

Partager sur :

0 commentaire

24février

Fonds Santé Nutrition : des vies sauvées grâce à vous !

Aïda est une petite fille souffrant d’hydrocéphalie sévère. L’hydrocéphalie est l’accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien (LCR) à l’intérieur des cavités du cerveau. Désemparés, car sans aide ni moyens financiers pour assurer les soins nécessaires à leurs enfants, Bénédicte et Bruno, les parents d’Aïda sont venus solliciter le soutien de notre association.

Les différents médecins consultés ont conclu qu’Aïda devait être évacuée au plus vite sur Tananarive pour avoir une chance d’éviter de lourdes séquelles.

Seule une intervention chirurgicale pratiquée dans un service de neurologie qualifié lui permettait de survivre dans des conditions de vie relativement décentes.

Cœur et Conscience a donc décidé de soutenir Aïda et sa famille.

Nous avons pris contact avec le service de neurochirurgie du Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona, à Tananarive afin d’expliquer la situation d’Aïda et de trouver la meilleure solution. Après de nombreuses conversations téléphoniques avec le Dr Martin JOSOA, nous avons convenu des différents examens à effectuer avant l’opération (scanner, radiographie, analyses sanguines …) et pris rendez-vous pour l’opération.

Bénédicte, la maman d’Aïda, n’avait jamais quitté sa ville natale de Diégo et se sentait perdue dans cet univers médical. Afin qu’Aïda et sa maman soient soutenues au mieux dans cette épreuve, nous avons décidé de les accompagner jusqu’à Tananarive et d’effectuer toutes les procédures nécessaires pour qu’Aïda soit opérée dans les meilleures conditions.

Mme Odette, assistante sociale à la Direction Régionale de la Population et des Affaires Sociales avec qui nous collaborons régulièrement, nous a alors rapprochés de la SPDTS (Syndicat des Professionnels Diplômés en Travail Social) afin de bénéficier d’un soutien social sur place, à Tananarive. C’est ainsi que Mme Simone, assistante sociale travaillant pour la protection de la petite enfance, est venue nous rejoindre dans cette belle chaine de solidarité. Elle a pu trouver un centre qui allait héberger Aïda après son opération pendant une durée de 3 mois. En effet, il était important qu’Aïda puisse rester sur Tananarive pendant quelques semaines afin qu’elle puisse être suivie après son opération par des médecins compétents et intervenir en cas de nécessité.

C’est ainsi que la petite Aida a été opérée au service de neurochirurgie le 30 janvier 2010 à l’hôpital JRA. Ce service possède un service spécialisé pour les enfants atteints d’hydrocéphalie. Il a été créé il y a plusieurs années avec l’aide du Dr Nouraly Nazaraly, coordonnateur du programme d’aide médicale aux enfants, fœtus et nourrissons hydrocéphales au CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona.

 

 

 

 

L’opération d’Aïda s’est bien déroulée. Elle est aujourd’hui en bonne santé et récupère petit à petit dans un environnement sécurisé et agréable. Elle retrouvera son papa et son grand frère Fabio d’ici quelques semaines.

Cette petite fille a pu être prise en charge grâce au fonds santé et nutrition auquel contribuent tous les parrains et marraines qui souscrivent à l’option santé, soit la majorité d’entre vous.

C’est aussi grâce à vous tous que l’association peut intervenir auprès des plus nécessiteux et leur apporter une aide significative. Et votre soutien n’est pas insignifiant car outre le fait qu’il permet d’offrir un meilleur avenir à de nombreuses familles, il permet aussi de sauver des vies.

C’est par des actes concrets de générosité et de solidarité que nous pourrons tendre vers un monde meilleur.



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.