≡ Navigation
RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

BALY Juvence Bertrand

09/09/2016 - 13:36

Bonjour Mes Dames, Mademoiselle, Messieurs, J’ai (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don
Protection de l'enfance : le réseau de familles d'accueil s'étend à Nosy Be

Partager sur :

0 commentaire

2novembre

Protection de l’enfance : le réseau de familles d’accueil s’étend à Nosy Be

Engagée dans la lutte pour le respect des droits des enfants à Madagascar, Cœur et Conscience a développé un réseau de familles d’accueil pour les enfants en danger, en collaboration avec la Direction Régionale de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (DRPPSPF) et l’UNICEF. Forte de son expérience dans le domaine de la protection de l’enfance, Cœur et Conscience a été sollicitée par la Direction de la population de Nosy Be pour étendre le projet et proposer une formation à une trentaine d’assistants familiaux et d’intervenants sociaux de la région. Ce transfert de compétences a été riche en échanges et en partages d’expériences, signe de l’intérêt des intervenants du secteur pour le dispositif mis en place par Cœur et Conscience. 

 

Cœur et Conscience est très impliquée dans la formation des assistants familiaux. Il s’agit en effet d’un véritable métier gratifiant mais aussi exigeant, qui nécessite une formation initiale et continue de l’assistant(e) familial(e). Toute une équipe suit le développement de l’enfant sur le plan psychologique et éducatif : la famille d’accueil, les intervenants sociaux, des psychologues et d’autres intervenants de la protection de l’enfance.

 

 

Nous vous proposons de découvrir le système de famille d’accueil mis en place par Cœur et Conscience, du signalement d’un enfant en danger à sa réintégration dans sa famille d’origine.

 

 

 

A - Qu’est-ce qu’un(e) assistant(e) familial(e) et une famille d’accueil ?  

 

 

Un(e) assistant(e) familial(e) ("AssFam") est une personne qui accueille à son domicile des mineurs ayant subi des maltraitances, pour une durée plus ou moins longue. L’assistant familial et l’ensemble des personnes résidant à son domicile constituent une famille d’accueil. Il ne s’agit pas d’une famille d’adoption, car l’objectif est de préparer la réintégration de l’enfant dans sa famille d’origine.

 

B - Concrètement, comment le dispositif développé par Cœur et Conscience s’articule-t-il ?

 

 

 

 

I. Le signalement de l’enfant et le placement en MOFA

 

Lucia*, maltraitée par son père, a été signalée par un intervenant social de la Direction de la Population auprès de la Police des Mœurs. Une fois l’enquête menée, et pour assurer sa protection, le Juge des enfants a pris la décision de retirer la petite Lucia de sa famille. L’enfant a été placée dans un centre d’accueil temporaire d’enfants en danger (la MOFA : Maison d’Orientation vers les Familles d’Accueil) géré par Cœur et Conscience. A son arrivée, Lucia est accueillie par une nourrice de l’association qui lui apporte soins, protection, affection, et suivi nutritionnel, médical, psychosocial et scolaire.

 

II. Le placement au sein d’une famille d’accueil

 

Les enfants quittent la MOFA après plusieurs jours ou semaines selon les cas. Dans le meilleur des cas, la famille d’origine de l’enfant est prête à accueillir son enfant, et ce dernier est alors réintégré. Dans le cas de Lucia, la famille d’origine n’était pas encore apte à accueillir l’enfant, la petite fille a donc été placée dans une famille d’accueil. Anita, l’assistante familiale en charge de Lucia, veille à l’épanouissement de la petite fille. 

Les intervenants sociaux de Cœur et Conscience prennent le temps de sélectionner et d’évaluer rigoureusement les futures familles d’accueil. Lors de la formation à Nosy Be, les intervenants sociaux du Ministère de la Population ont accompagné les deux intervenantes sociales de Cœur et Conscience pour assister au déroulement d’un entretien psycho-social d’une future famille d’accueil. Lors de cet entretien, les intervenants sociaux considèrent les qualités personnelles des Assistant(e)s Familial(e)s postulant(e)s, leur aptitude à travailler en collaboration avec les intervenants et leur capacité à respecter la relation entre l’enfant et sa famille d’origine. L’environnement et les qualités du milieu de vie sont aussi analysés afin de répondre à des normes de confort, de sécurité et d’hygiène bien précises. Pour accueillir Lucia, Anita a donc convaincu Cœur et Conscience de ses qualités humaines, éducatives et de sa grande disponibilité à veiller à l’épanouissement de l’enfant.

 

III. Le suivi de la famille d’accueil et de l’enfant, et la place de la famille d’origine

 

Une fois sélectionnée, la collaboration entre Anita et les intervenants sociaux est essentielle. Lors des visites à domicile, Anita a ainsi pu faire part de ses difficultés à l’intervenante sociale concernant le comportement parfois difficile de Lucia, encore très affectée par les maltraitances qu’elle a subies. Ensemble, l’assistante familiale, l’enfant et l’intervenante sociale réfléchissent à des solutions. Pendant son placement, Lucia est en contact avec sa famille d’origine par le biais de visites médiatisées organisées par Cœur et Conscience, afin de rétablir petit à petit le contact et de préparer une éventuelle future réintégration. Dans l’attente de ce retour, Lucia s’épanouit auprès d’Anita qui lui apporte amour et soins.

 

Comme vous pouvez le constater, le processus de mise à l’abri d’un enfant en danger est un processus très encadré. La formation à Nosy Be nous encourage à poursuivre notre démarche de transfert de compétences pour étendre la défense des Droits des Enfants à tout Madagascar.

 

____

* Personnage fictif donné à titre d’exemple



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.