≡ Navigation
RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

BALY Juvence Bertrand

09/09/2016 - 13:36

Bonjour Mes Dames, Mademoiselle, Messieurs, J’ai (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don
Une semaine à Diego avec Coeur & Conscience

Partager sur :

0 commentaire

20janvier

Une semaine à Diego avec Coeur & Conscience

Nous sommes un groupe de 11 réunionnais venus à Diego en janvier 2009 pour vivre avec« Cœur et Conscience » ; JeanLuc IGLICKI, Président de Cœur et Conscience Réunion nous aaccompagnés et nous a précieusement guidés tout au long de ce séjour : qu’il en soit remercié !

Lise, Régine, Nathalie, Céline et son fils Stéphane (8 ans), Florelle, Alex, Dominique et Roumana et sa fille Naila (13 ans)…des personnes d’horizons divers, certains étant déjà parrains, d’autres pas encore, tous animés par le désir de mieux connaître l’association.

Dès notre arrivée, nous nous rendons sur les lieux : un havre de paix qui tranche avec l’aridité et la vétusté des alentours. Le bâtiment est bien entretenu, il y a un jardin et des balançoires, tout est accueillant et de fait, nous sommes très bien accueillis par l’équipe de Cœur et Conscience : Isabelle, la coordonatrice et ses collaborateurs : Fara, assistante sociale, Frido, comptable, Hari, assistante parrainage, Prisca, assistante rédactionnelle et Sophie, qui s’occupe de l’entretien de l’association, Pascal et Charles les gardiens ;

Isabelle, en guise d’introduction, nous rappelle les objectifs de l’association :

Scolariser ces enfants dans des écoles privées de qualité, leur offrir des activités périscolaires au sein de l’association.

Eveiller chez les enfants parrainés, sous forme d’ateliers ludiques, les valeurs universelles de paix, de respect, d’amour, de bonheur, d’honnêteté, d’humilité, de responsabilité, de simplicité, de tolérance, de coopération et d’unité, suivant une approche pédagogique intitulée « Valeurs pour Vivre » qui a reçu le soutien de l’UNESCO.

Prendre en charge leurs frais de santé, certains soins médicaux et dentaires.

Sensibiliser les mamans au planning familial, à l’éducation des enfants, à l’hygiène.

Informer les mamans sur certains aspects mal pris en compte dans leur quotidien : Droit des femmes, solutions adaptées à une meilleure nutrition dans le contexte économique qui est le leur etc …

Nous comprenons alors quelque chose d’essentiel : que l’association veut agir en profondeur sur l’état d’esprit des enfants en leur inculquant des valeurs fondamentales afin qu’ils puissent construire leur vie le plus favorablement possible : ceci est le fondement.

Dès le lendemain, nous visitons les écoles privées dans lesquelles sont scolarisés les filleuls : les établissements tenus par des religieux sont tout à fait fonctionnels, d’autres écoles laïques (et donc plus pauvres) sont beaucoup plus modestes et fonctionnent avec les moyens du bord ; les enfants sont étonnamment disciplinés, les cahiers bien tenus. Nous sommes frappés par leur sérieux et leur joie de vivre ; Les filleuls vont à l’école la plus proche de leur domicile, mais malgré cela, en fonction de leur lieu d’habitation, certains enfants peuvent mettre une heure à pied pour rejoindre l’établissement….

Actuellement, seules des écoles de la ville de Diego sont sélectionnées par Cœur et Consciencepour scolariser les filleuls, mais en 2009, une école des Sœurs se situant à Joffreville, àquelques Km de Diego, est pressentie, et nous avons eu le privilège de nous y rendre pour lavisiter : entourées de pieds de letchis séculaires, les classes sont spacieuses, l’enseignement estde bon niveau, les élèves sont très studieux : cette école est un bon relais pour étendre l’actionde l’association à la campagne où les enfants non scolarisés sont nombreux….

La visite des familles des enfants parrainés sur leur lieu d’habitation a été l’objet d’émotionsintenses : les cases sont très modestes et bien tenues et contrastent avec l’extérieur (routes etpistes défoncées, boueuses, parfois encombrées de déchets et détritus). Une à deux piècesabritent une famille nombreuse…l’accueil est très chaleureux ; Le plus souvent c’est la mamanou la grandmère qui élève seule la progéniture….

Le plus poignant : une famille de 10 enfants dont 2 parrainés par l’association vivant dans 9 m2, suite à une expulsion pour cause de loyer impayé… (L’association tente de trouver une solution pour reloger décemment cette famille)

Au siège de Cœur et Conscience se sont tenues 2 réunions auxquelles nous avons participé :

La réunion du comité des familles (2 mamans par quartier). Ce comité est la courroie de transmission entre l’association et les familles. En dialoguant avec les mamans nous nous somme rendus compte à quel point le parrainage a changé la vie de ces familles qui se sentent valorisées et sécurisées. Elles savent que la scolarisation est pérenne et ne vivent plus dans l’angoisse de devoir retirer l’enfant de l’école, faute de moyens financiers. Etre parrainé par Cœur et Conscience est une fierté (l’association commence à être connue à Diego). D’autre part, les mamans expriment des souhaits : le parrainage de plusieurs enfants de la même famille, l’attribution de microcrédits pour leur permettre d’avoir une activité…

La réunion du comité de parrainage composé de médecins, d’enseignants, de représentants desparents, …, de Fara, l’assistante sociale, et d’Isabelle. Les enfants sont présélectionnés, aprèsenquête sur le terrain par Fara ; 12 dossiers sont à l’ordre du jour. Les familles sont présentes,accompagnées de l’enfant candidat au parrainage.

Après discussion sur les différents cas, les 12 demandes sont acceptées. Nous remarquons les critères de sélection des enfants : famille aux revenus insuffisants mais aussi et surtout une forte implication de la part du responsable familial pour suivre l’enfant tant au niveau de sa scolarité qu’au niveau hygiène et santé.

Les contacts directs avec les filleuls constituent les temps les plus forts de notre séjour :

Nous avions préparé, à nos frais, avec toute l’équipe de Cœur et Conscience une après midi récréative pour les filleuls, au siège de l’association : projection d’un dessin animé (« Madagascar » !) et distribution d’un goûter : de l’ambiance, de l’animation pour acheter, qui les bananes et qui les brioches et les petits packs de jus de fruits et surtout beaucoup d’émotion à voir tous ces enfants fascinés pendant la projection (et les hurlements de rire !!!) et si heureux d’avoir un goûter…(beaucoup de filleuls ne mangent pas à leur faim !!!)

Samedi après midi, les enfants de 7/8 ans ont participé à une séance de yoga : les enfants sontcaptivés par l’histoire traduite en malgache par Frido qui, en plus de ses compétences decomptable, est un conteur né ! ; Ils exécutent avec beaucoup de compréhension et d’aisance lespostures. Isabelle clôture la séance par un échange verbal pour mettre en relief les valeurs debonheur et de responsabilité….

Dimanche, c’est l’effervescence nous emmenons, à nos frais, à Ramena, une quinzained’enfants parrainés dont 4 fraîchement ! : Alex, Lise et Florelle « ont craqué » pour des enfants(dont deux jumelles) présentés en comité dans la semaine (jamais enfants n’auront été aussivite parrainés !).

 

 

 

 

Joie et bonne humeur ! 2 mini bus pour nous transporter vers la plage : Sonia et Lucien,Angélo, Félicien, Raissa, Manicha, Juvela, Juvena, Marie Prisca, Sylvio Erwin, Zidane,Stanislas, Rivaldo, Christina, Yasmine tous sont enchantés (ils vont au mieux 1 fois par an à laplage, à Pâques) : baignade, parties de ballon et délicieux repas préparés sur place par desfemmes de pêcheurs : les enfants se régalent et les parrains/marraines aussi ! : c’est un grandmoment de partage….

Nous avons vécu pendant une semaine à Diego une véritable relation de COEUR : entre les membres du groupe, animés de la même motivation : voir, comprendre, et au final, agir en toute CONSCIENCE, entre le groupe et l’équipe de l’association, qui œuvre avec passion et sérieux et enfin, entre le groupe, les filleuls et leurs familles : nous avons compris à quel point le parrainage a changé leur vie et leur offre l’espoir d’un avenir meilleur.

Merci à tous, merci à nos filleuls.

Nous reviendrons !

La rédactrice

Roumana



Ajouter un commentaire


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.