Patricia : une vocation humanitaire et sociale dans l’âme !

Patricia est la coordonnatrice de l’association Cœur et Conscience à Madagascar. C’est une femme avec un grand cœur et elle pense que ce métier coïncide avec sa vocation intérieure : aider les autres et venir en aide aux plus démunis et aux nécessiteux.

Patricia a travaillé au sein de l’association depuis le 29 septembre 2011, en commençant par le poste de comptable, ensuite de responsable de l’administration et des ressources humaines, puis coordinatrice adjointe, avant d’arriver au poste de coordinatrice. Elle a décidé de tenter l’aventure Cœur et Conscience, car elle se sentait mère, femme, malagasy, originaire de Diego Suarez et elle voulait aider les siens et leur offrir une vie plus agréable et un avenir meilleur aux enfants de sa ville. Selon elle « le fait de prendre soin des autres, surtout des femmes et des enfants est une vocation d’origine maternelle. Tout comme ma mère, le malheur de cette catégorie de personne en particulier me touche énormément, je veux faire ce qui est en mon pouvoir pour leur venir en aide ». 

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ! 

Être à la tête d’une organisation n’est pas chose facile. « J’ai beaucoup trop d’empathie envers les autres, or, il existe des familles difficiles à aider : ce sont celles qui demandent trop d’assistanat. Elles en deviennent dépendantes et ne veulent plus faire un effort pour leur bien. C’est ce qui est le plus difficile à gérer ». Un exemple concret de ce genre de personne est celui d’une famille qui demandait une prise en charge médicale. Elle l’a reçu, mais elle voulait également qu’on prenne en charge toutes les dépenses que ce soit de la nourriture ou autres. « Ce genre de famille ne pense pas que c’est une aide ou une faveur qu’elles reçoivent. Elles pensent que c’est un droit » ajoute-t-elle. Ce qui est également difficile est le changement de comportement. Les gens ne changent pas aussi facilement pour une version meilleure d’eux même. 

En revanche, ce qui l’a le plus marqué est la célébration du 10ème anniversaire de l’association au mois de juillet 2016. Durant cet événement, elle était vraiment fière d’être à la tête d’une telle association qui est « solidaire dans la diversité de religion, d’origine, etc. ». En effet, lors de cette cérémonie, toutes les familles parrainées et tous les employés ont montré cette solidarité. Un autre événement qui l’a également marquée est la visite des frères Louis-Fernand dans les locaux de l’association au mois de novembre 2019. « Cela a encouragé les employés dans leur travail » a-t-elle raconté.Patricia ne pense pas changer d’emploi même si d’autres opportunités s’offrent à elle. « J’ai dépensé beaucoup d’énergie pour l’association et pour les familles parrainées. Il est totalement insensé pour moi de tout lâcher d’un seul coup et de faire autre chose. Ce n’est pas la rémunération qui me retient dans ce métier, mais la vocation et la volonté d’aider les autres. Je pense que c’est le destin en fin de compte » selon ses dires. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*