Une marche de solidarité pour interpeller

Samedi 15 juin 2019, à la veille de la fête des Pères, l’Assemblée des Pères Responsables de Coeur et Conscience a organisé une Marche de Solidarité dans les rues de Diego-Suarez. L’événement qui a rassemblé plus d’une trentaine de papas venait clôturer la Semaine des Pères débutée quelques jours plus tôt.

C’est dans la joie et en musique qu’une trentaine de papas ont défilé dans les rues de Diego dans la matinée du samedi 15 juin. Pendant une heure, sous bonne escorte du 4X4 de l’association et de policiers assurant la fluidité de la circulation, ils ont fièrement arpenté les rues de la ville, leur banderole en tête de cortège.

Un groupe unique à Madagascar

« Nous voulons montrer que notre mouvement est unique. Il n’existe aucun autre groupe de Pères Responsables à Madagascar » explique Asgar Zouzaraly Aly, le président de l’Assemblée des Pères Responsables. Ce dernier l’assure, ce genre de manifestations ne passe pas inaperçu. Il interpelle et permet de sensibiliser de nouveaux pères : « La dernière marche était en novembre à l’occasion de l’inauguration de nos panneaux publicitaires aux 4 coins de la ville. Des hommes sont venus nous interroger sur notre groupe et nos actions ». Cette marche de solidarité était par ailleurs l’ultime rendez-vous de leur « Semaine des Pères », une semaine de sensibilisation commencée quatre jours plus tôt.

Inviter les pères à prendre leurs responsabilités

La Semaine des Pères avait en effet débuté le mardi précédent avec un cycle de conférences de trois jours à l’Hôtel de Ville et lancé officiellement en présence de représentants de la mairie, de la région et du district. Les thématiques abordées reprenaient celles du slogan des Pères Responsables : aimer, protéger, éduquer. Trois « devoirs » sur lesquels les participants ont été amenés à réfléchir et à débattre. Selon le président, ces thèmes sont importants car ils invitent les pères à prendre leur responsabilité au sein du foyer familial.

Cette Semaine des Pères avait pour objectif de faire connaître le groupe et ses activités auprès de tous les Fokontany* de la ville mais également de recruter de nouveaux adhérents. « Nous avons 330 signataires de notre charte actuellement. Si nous voulons faire changer les mentalités à Diego puis dans toute la région, nous devons faire adhérer plus de pères à notre cause » souligne Asgar.

L’Assemblée des Pères Responsables ne manque pas d’idées quant aux futures actions à mener pour continuer la sensibilisation. Le groupe envisage notamment des actions mensuelles dans les différents quartiers de Diego-Suarez en y invitant des papas à venir témoigner.

* Le terme « fokontany » désigne le quartier. La ville de Diego-Suarez en compte 25.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*